LA BOTTE DE PAILLE

 

La Botte de Paille œuvre dans le développement de l’agriculture urbaine, productive

et innovante à l’échelle du Périgord noir et sa partie frontalière avec le Lot.

 

La Botte de Paille c’est aussi une ferme expérimentale de 3000m2, sans mécanisation sauf une tondeuse, qui s’affaire à tester et croiser les différentes techniques de jardinage alternatif dans un objectif d’autonomie alimentaire.

 

La Botte de Paille s’adresse à toutes les personnes interpellées par l’environnement, le besoin de transition et la recherche de l’aménagement paysager comestible sur petites et grandes surfaces.

 

Le contexte

 Changements multiples et imprévisibles (changements institutionnels et organisationnels, réformes sociales, changements climatiques, etc.) renforce notre conviction que tout projet (territorial ou autres) doit être pensé dans

une optique multidisciplinaire et non sectorielle mais se doit également d’être innovant, réactionnel et pro-actif.

Nos travaux de ces dernières années

sont teintés par cette approche d’adaptabilité face aux changements.

culture urbaine

Notre objectif :  parvenir et promouvoir l’autonomie alimentaire afin que d’être moins vulnérable face aux changements.

 

C’est ainsi que nous avons créé la ferme expérimentale La Botte De Paille, pour expérimenter et adapter

diverses techniques de jardinage alternatif et ainsi proposer des produits aux citoyens et collectivités désireuses d’amorcer une transition alimentaire.

Potimarron cultivé sur botte de paille - 2016
Potimarron cultivé sur botte de paille - 2016

Nos techniques

En plus de la culture sur Botte de Paille, nous proposons :

Culture sur buttes

 

 

Plus connue que la technique sur botte de paille, la culture sur butte est intéressante pour tous ceux qui ont un jardin et qui souhaitent un terrain fertile pour plusieurs années,

permettant ainsi de créer du relief pour optimiser la culture et minimiser les apports en eau.


Cuture sur gazon

 

Nous avons testé cette méthode sur plusieurs variétés de pommes de terre, les rendements les plus importants étaient ceux de la Désirée. Cependant, la Prospère se conserve mieux, pour une productivité proche de la Désirée. La moyenne globale

était d’1,2 kg par pied de pomme de terre.

 

Coordonnées :

 

Amandine COCHARD - 06 04 14 10 34 - amandinecochard@gmail.com

Elodie PLASSIN            - 06 44 73 33 41 - elodie-plassin@hotmail.fr