Historique du Projet


La Genèse

C'est en réfléchissant à la création d'un structure collaborative avec ses amis que Cédric SERPEAU, après avoir pris connaissance de l'existence des Coopératives d'Activité et d'Emploi (CAE) lors de l'écoute d'une émission de radio (Carnets de Campagne), se dit : "Voilà, c'est ça qu'il nous faut !".

 

 

Les 2 co-fondateurs d'IRISCOP à un Conseil d'Administration de COPEA : Cédric SERPEAU & Bernard BIANCHI
Les 2 co-fondateurs d'IRISCOP à un Conseil d'Administration de COPEA : Cédric SERPEAU & Bernard BIANCHI

Il en parle à Bernard BIANCHI et, ensembles dès 2012, ils commencent à réfléchir comment mettre en place un tel projet, ils se rapprochent de CAE existantes, assoient la légitimité de la naissance d'une CAE sur leur territoire en initiant plus de 40 rencontres auprès des élus locaux, des collectivités territoriales, les acteurs économiques du territoire, les acteurs sociaux, les partenaires institutionnels dans la création d'entreprise et des coopératives. Ils rejoignent le réseau COPEA, fédération nationale de CAE, et se font accompagner par 2 de leurs structures : OXALIS et CO-ACTIONS.

 

La légitimité du projet est également acquise par le fait, qu'au fil du temps, plus de 60 personnes ont suivi son évolution.

 

Leurs objectifs :

  • Sortir de l'isolement de l'entreprise individuelle
  • La revitalisation du territoire
  • L'aide à la création d'entreprise, changer de statut juridique quand le seuil de la micro-entreprise est dépassé
  • L'échange d'idées, de compétences, de visions du projet entre les différents associés
  • L’interdépendance des personnes sur le territoire

Après 2 années de travail, ce projet en a obtenu sa reconnaissance. Cette reconnaissance se manifeste par la mise en place d'un comité de pilotage et l'obtention d'une subvention afin de finaliser le montage d'IRISCOP.

 

Depuis janvier 2013, Bernard BIANCHI & Cédric SERPEAU s'attèlent à déployer la coopérative, ils  participent à des forums d'information sur la création d'entreprise organisés par les Maisons de l'Emploi de la Dordogne, ils rencontrent des entrepreneurs et des porteurs de projet.

 

Une lettre d'information est envoyée régulièrement à plus de 160 destinataires composés d'acteurs régionaux, départementaux et locaux.